Album photo : Nha Trang.

 

NT

Nha Trang est une station balnéaire qui longe la côte est vietnamienne sur 7km. La ville est sans cesse en développement notamment grâce au tourisme, d'ailleurs de nombreux resorts et Spa sont en construction tout au long de la plage.

Nha Trang est la capitale de la province de Khánh Hoà. C'est une grosse ville animée notamment car c'est la plage la plus fréquentée du Vietnam mais aussi car elle est sans cesse en développement : la ville est en train de vivre une réelle fièvre immobilière et des tours et des resorts de 10, 15, 20 étages et plus sortent de terre le long de la plage. Nha Trang c'est aussi la station balnéaire des russes. Nombreux menus ou devantures de magasins sont traduits en cyrillique et les russes représentent 65% des touristes. 14 vols hebdomadaires directs et très bon marché font la liaison entre plusieurs villes de Russie et Nha Trang.

Bref, on vient à Nha Trang pour chiller en bord de plage, pour faire du snorking ou pour se retrouver entre amis dans un bar ou un night-club mais certainement pas pour visiter des temples ou autres édifices religieux ou pour en apprendre un peu plus sur le Vietnam.

Aller à Nha Trang nous a permis de vivre notre première expérience dans un bus de nuit puisque le trajet dure 10 heures pour 445 km depuis Saigon. Nous avons pris un bus avec des couchettes basiques et le départ s'est fait à 20h à Pham Ngu Lao. Le bus était quasiment vide, et heureusement d'ailleurs car Eliel ne rentrait pas totalement dans sa couchette (faut dire que les viets ne sont pas grands !) ce qui nous a permis de nous déplacer dans des couchettes plus grandes. Le trajet s'est bien passé mais nous n'avons quasiment pas dormi à cause des Klaxons incessants du bus ou du mauvais état de la route. Nous sommes arrivés à Nha Trang à 6h du matin et nous nous sommes directement rendus à l'hôtel que nous avions réservé, nous avons d'ailleurs eu la bonne surprise de pouvoir récupérer les clés dès 6h du matin sans aucun supplément ! Ça nous a permis de finir notre nuit tranquillement.

Pour notre premier jour dans la station balnéaire, nous avons flâné dans les rues et nous avons marché sur les remblais qui longent la plage. Nous avons été étonnés de voir à quel point la plage est polluée et sans grand intérêt et la seule animation qu'il peut y avoir est créée par les vendeurs de poissons et babioles. Le guide nous avait pourtant promis une mer bleue turquoise avec une plage de sable blanc longée par des cocotiers. Nous sommes ensuite allés au Dam market qui est un grand marché couvert où l'on peut trouver de la nourriture, des vêtements, épiceries, équipement de maison, bijoux etc. Le marché ressemble beaucoup au Ben Thanh market de Saigon.

Le soir, nous sommes allés dîner dans un bouchon lyonnais recommandé par le guide du petit futé juste à côté de l'hôtel. Le restaurant est tenu par un couple de français (lyonnais donc !) venus s'installer à Nha Trang il y a 21 ans maintenant. L'occasion d'en savoir un peu plus sur la région (et de faire le plein de fromages et charcuteries françaises !). La gérante nous raconte que Nha Trang est en constante évolution notamment au niveau du tourisme et de l'immobilier. Il paraitrait même que les terrains à Nha Trang couteraient aussi cher qu'à St Tropez.

 

Le lendemain matin, des amis du sud de la France nous ont rejoint par le bus de nuit depuis Hoi An. Ils voyagent en Asie du sud est et en Océanie depuis 1 an et demi et ils avaient prévu de passer quelques jours à Nha Trang. Nous n'avions pas vraiment de programme, mais tout le monde était fatigués (oui parce que ça fatigue d'être en vacances !) et nous nous sommes simplement posés sur la plage surtout que le temps était magnifique. Puis nous sommes allés manger quelques spécialités vietnamiennes dans un très bon restaurant recommandé par le guide Lonely Planet.

Nous avons décidé de ne passer qu'une seule journée supplémentaire à Nha Trang car nous ne voulions pas nous y attarder et parce que le retour en France approchait bien plus vite que nous le pensions. Pour cette dernière journée, nos amis ont loué un scooter pour s'éloigner un peu de la ville et nous sommes allés visités le peu de monuments qu'il y a à voir dans la région. Nous étions un peu déçus de Nha Trang, la ville n'a pas grand intérêt à être visitée, elle est classique voire carrément moche à certains endroits.

Nous avons commencé la journée par la visite du sanctuaire de Po Nagar qui est niché au nord de la ville sur une colline au dessus de la rivière Cai. Le sanctuaire a été construit par les Cham entre le VIIeme et XIIeme siècle pour honorer Po Ino Nagar, la déesse du pays. Le sanctuaire possédait à la base huit temples mais il n'en reste plus que 4. Les temples sont très beaux et bien conservés mais ils ne sont pas vraiment impressionnants comparé aux temples Angkor. Par contre le lieu offre une vue magnifique sur la ville, la mer et la rivière Cai et nous avons pu assister à une représentation de danse traditionnelle et à une démonstration de tissage.

Nous sommes ensuite montés un peu plus au nord pour nous rendre au promontoire de Hon Chong qui est un gros rocher en bord de mer qui offre une magnifique vue sur la mer et les îles de Nha Trang. Nous n'avons pas été déçus, surtout que le guide de voyage disait que le lieu était très fréquenté par les touristes, ce qui pouvait gâcher la tranquillité du lieu, mais nous en avons finalement croisé très peu. L'endroit est propre et calme et la vue sur la mer bleue azur et sur ses pêcheurs est superbe.

Dernière étape de la journée, la pagode Long Son qui abrite une gigantesque statue de Bouddha. Il faut d'abord traverser une cour avec de magnifiques bonsaïs et gravir quelques escaliers (le dernier possédant de magnifiques rampes en forme de dragon) avant de se trouver nez à nez avec cette impressionnante statue qui mesure 21 mètres. Le Bouddha est sereinement assis en tailleur sur une fleur de lotus, il veille sur la ville. En redescendant, nous avons traversé le cimetière des bonzes, composé de plusieurs murets avec des tiroirs pour y déposer les cendres des défunts.

 

Nos amis sont partis le soir à Saigon par le bus de nuit, nous partons le lendemain matin pour Mui Ne au sud-est du Vietnam.