JOUR 2 

8h30. Nous sommes d'abord retournés au temple Baphuon qui fait parti du site d'Angkor Thom car je me suis faite gentiment recaler la veille à cause de mon short (grosse maligne que je suis). Nous avons bien fait d'y retourner car après d'interminables escaliers bien raides et bien abîmés (petite pensée pour toi maman) nous avons pu observer un magnifique panorama. La descente fut beaucoup moins agréable...

9h45. Nous sommes allés au nord des principaux temples d'Angkor. A partir de là, les temples se sont enchaînés. Nous avons commencé par Preah Khan qui est un très beau temple (encore un tiens !) qui doit sa particularité à ses longs couloirs voûtés qui entourent un très beau sanctuaire. La végétation tout autour est imposante mais le temple en lui même est relativement petit comparé à ses voisins. On peut également voir sur les murs du temple un grand nombre de sculptures représentant Shiva et Vishnu. Nous avons ensuite emprunté un long pont en bois qui nous a conduit à Preah Neak Pean. C'est un tout petit sanctuaire bouddhiste entouré d'eau. Le site est protégé avec des barrières, nous ne pouvons donc pas nous approcher.

11h. Nous voilà à Ta Som, l'un des plus célèbres temples d'Angkor grâce à un arbre qui est venu s'encastrer au dessus de l'entrée nord du temple. La végétation qui a envahi le bâtiment rajoute un charme supplémentaire ainsi que les nombreuses statues et sculptures qui tapissent les murs. C'est ici que j'ai laissé ma cheville droite, en voulant rejoindre la sortie et en ratant une marche, je devais certainement être sous le coup de l'émotion. Paix à son âme...

13h. Après une pause déjeuner nous voilà en direction du dernier temple de la journée, le Presat Kravan. Ce temple a été construit selon une inspiration hindouiste et ils possède 5 principales tours qui protégeaient des statues de Vishnu. Il faut grimper un interminable escalier de pierres usées pour y accéder, ayant plus qu'une cheville, j'ai décidé d'attendre sagement Eliel en bas.

14h. Retour à Siem Reap pour une grosse sieste avant de nous rendre à la pharmacie. Après s'etre vu proposer de la cortisone et des antibiotiques, nous avons enfin trouvé un tube de Voltarène et des bandes. Ouf !

Nous avons ensuite profité de notre temps libre pour visiter un peu plus le centre ville de Siem Reap et flâner dans les boutiques, l'occasion donc de dépenser tout son fric dans des souvenirs et des babioles. Nous sommes tombés complètement par hasard sur une boutique tenue par un Setois, boutique "Paris - Sète", nous avons d'ailleurs croiser énormément de touristes français. 

A Siem Reap, il ya autant de spa et salons de massage que de restaurants. Les prix sont très attractifs (de 10 min-1$ à 60 min-5$) et il était hors de question de s'en priver (sauf lorsqu'on a une cheville en moins...). Les rues sont également remplies de bassins pour faire des fish pédicures. J'ai voulu essayer mais je n'ai pas tenu plus de 3 min, bien trop désagréable pour moi.

Sur le chemin de l'hôtel, nous nous sommes arrêtés dans une agence pour booker une voiture privée pour le lendemain, car nous voulions visiter les sites d'Angkor les plus reculés, certains se trouvant jusqu'à 50km au nord de Siem Reap.

 

JOUR 3 

9h15. Après 1 heure de voiture, nous arrivons enfin au premier temple de la journée : Banteay Srei, temple hindou dédié à Shiva qui a été construit dans une pierre rosée. Les nombreuses sculptures et statues sont magnifiques, d'ailleurs il parait qu'elles auraient été taillées par des femmes ! Mais malheureusement, toutes les statues du site sont des copies, les originales ont été conservées dans des musées. La aussi le temple est en grand parti détruit mais une équipe de restauration du temple est sur place pour tout reconstruire. 

10h15. Nous pensions nous rendre maintenant à Kbal Spean (ou la rivière au mille Linga) mais il y a eu une grosse incompréhension avec l'agence qui a écrit sur notre réservation que le programme de la journée était composé de la visite de Banteay Srei et de Beng Mealea.

11h donc, nous nous sommes donc retrouvé devant la billeterie du temple Beng Mealea dont nous ne connaissions pas l'existance (comme beaucoup d'autre d'ailleurs ! Mais nous ne pouvions pas tout visiter malheureusement..). Après plusieurs coups de téléphone avec l'agence (qui ne voulait rien savoir) et quelques négociations avec notre chauffeur, nous nous mettons d'accord pour visiter le temple de Beng Mealea (puisque nous étions devant) puis d'aller à Kbal Spean qui se situait alors à encore 1h de route contre quelques dollars supplémentaires.

11h15. Beng Mealea montre bien qu'un jour ou l'autre la nature reprend le pouvoir. Le temple est aujourd'hui en ruine et enfoui sous la jungle. Quelques murs tiennent encore grâce aux lianes et aux racines qui les enlacent. Pour le visiter, Il faut créer son propre chemin sur les nombreux blocs de pierres encore présents tout en s'agrippant aux lianes pour ne pas tomber (une cheville en moins, ça va aller !). Le lieu est magnifique et calme car il est peu fréquenté à cause de la longue route qui le sépare de Siem Reap. Je pense que les photos parlerons plus d'elles même ! (rendez-vous dans l'album photo "Cambodge Angkor Jour 3").

12h45. Après une pause déjeuner, nous voilà partis pour Kbal Spean à une heure de route de Beng Mealea (une heure de sieste pour nous donc..).

14h. Nous arrivons au parking. Le lieu est uniquement accessible à pied et pour nous y rendre il faut traverser 1,5 km de jungle avec parfois de l'escalade, des grosses lianes (ou des lézards bizarres) à enjamber, d'intérminables escaliers en bois à grimper, etc... Les paysages sont à couper le souffle (et les pentes raides aussi...). La promenade fut très calme étant donné le peu de fréquentation du site dû à son éloignement avec les autres sites d'Angkor. Nous arrivons à la rivière vers 14h45. Nous étions les seuls touristes sur le site avec 3 employés de Angkor et un vieil homme qui parlait parfaitement le français, moment privilégié donc. Le vieil homme nous montre le chemin à suivre pour admirer les fameuses gravures dans le lit de la rivière. En février c'est la saison sèche au Cambodge et le niveau de l'eau est bas, nous avons donc pu admirer les gravures de Shiva et de sa femme, de Vishnu, et des mille Linga dans le lit de la rivière. C'est absolument magnifique. En revenant sur nos pas, le vieil homme (qui était en train de remballer ses affaires) nous propose de redescendre au parking avec lui car il avait d'autres choses à nous montrer. Nous avons ainsi longé la rivière dans l'autre sens et nous sommes tombés nez à nez avec des gravures encore plus impressionnantes de Shiva et de sa femme entourés de Linga. En continuant un peu plus bas, nous nous sommes retrouvés en bas d'une grosse cascade où des locaux se baignaient. Nous avons ensuite suivis le vieil homme hors des sentiers battus (chose fortement déconseillé par les guides touristiques car il reste des mines sur le site d'Angkor) pour admirer d'autres sculptures sur la roche. 

Puis nous sommes tous les 3 redescendus vers le parking où nos chemins se sont séparés, moment très touchant. Nous avons rejoins notre chauffeur et nous sommes rentrés à Siem Reap avec des étoiles plein les yeux. 

Angkor et Siem Reap c'est fini, il était temps pour nous de rejoindre Phnom Penh avec plein de magnifiques souvenirs. 

C'est très difficile de retranscrire par écrit tout ce que nous avons vus et ressentis à Angkor et ailleurs, prenez ça comme un résumé de notre séjour et n'oulbiez pas d'aller voir les albums photo qui vont parlerons certainement plus qu'un simple résumé.