Siem Reap est une petite ville au nord-ouest du Cambodge. Elle se situe à une centaine de kilomètre de la frontière Thaïlandaise et à 300 kilomètres de Phnom Penh. La ville est très touristique grâce à sa proximité avec le site des temples d'Angkor, le plus prêt étant situé à 6km au nord de la ville. Siem Reap est une ville paisible et très charmante avec ses ruelles qui regorgent de petites boutiques artisanales.

Le trajet en bus depuis Phnom Penh ne devait durer que 6h. On aura finalement mis 10h pour rejoindre Siem Reap en passant par la crevaison, la panne et le changement de bus bondé sans climatisation. Yeah ! Un tuc-tuc nous attendait (depuis 4h donc...) pour nous emmener à l'hôtel où nous allions passer 4 nuits. Le tuc-tuc c'est le taxi au Cambodge, c'est une sorte de calèche tirée par une moto. Sunday le chauffeur était un jeune cambodgien originaire de Siem Reap qui parlait très bien anglais, nous avons bien sympathisé avec lui et nous avons décidé de l'embaucher les 2 jours suivants pour nous emmener à Angkor.

Le lendemain matin, Sunday nous attendait devant l'hôtel pour notre premier jour à Angkor. Sur la route, nous avons acheté nos pass pour 3 jours. Le poste de sécurité passé et nous voilà plongés dans des siècles d'histoire khmer :

Bon je vais faire court mais en gros les temples d'Angkor forme la capitale de l'ancien Empire khmer. La période Angkor s'étend de 802 à 1432 en ayant vu se succéder plusieurs rois et monarques. Aujourd'hui, les khmers viennent régulièrement faire un pèlerinage et le site est avant tout devenu un incontournable lieu touristique cambodgien. En faisant le tour du site, on peut s'apercevoir que l'architecture n'a cessé d'évoluer et tous les temples ont été construits selon une source d'inspiration spirituelle et religieuse. Angkor fut redécouverte en 1860 par l'explorateur français Henri Mouhot.

Pour notre premier jour à Angkor nous avons commencé par les temples les plus prêts de Siem Reap qui sont aussi les plus connus :

9h45. Nous arrivons enfin devant le premier temple qui est certainement le plus impressionnant et le mieux concervé : Angkor Wat. Le temple est immense et magnifique, certains disent même que c'est le plus vaste monument religieux au monde et on comprend vite pourquoi lorsqu'on se retrouve face à lui (on se sent tout pitit !).
Nous avons mis 2 heures pour en faire le tour, sachant que nous n'avons pas fait toute la partie nord-ouest (et qu'on s'est arrêté pour faire mumuse avec des singes..).

11h45. Nous rejoignons Sunday, direction Angkor Thom. Ce site couvre 10km2 de temples et d'édifices angkoriens. Nous avons commencé par le temple Bayon, surnommé le temple aux 216 visages car il est dominé par plusieurs tours qui sont composés de plusieurs visages censés représenter le roi Jayavarman, fondateur de Angkor Thom. Bayon est certainement le temple le plus mystérieux et le plus troublant d'Angkor car où que l'on soit, l'un des 216 visages nous observe avec un sourire énigmatique.

13h15. Pause miam miam histoire de se poser un peu parce qu'il faisait une chaleur à crever !!

14h. Direction le temple de Ta Prohm. Un de mes coups de coeur d'Angkor (même si j'en ai eu pour chaque temple...) car ce temple a la particularité d'avoir été mangé par la jungle et ses murs tiennent aujourd'hui grace aux imposantes racines qui les enlacent. C'est une pure beauté.

15h. Après avoir écoulé 3 litres d'eau par personne et d'avoir perdu la même quantité en transpiration, il était temps de rentrer et de retrouver notre clim chérie à l'hôtel (qui m'aura fallut un beau rhume que je traine encore aujourd'hui.. Oui oui il n'y a que moi pour faire ça). 

Il ne nous restait plus qu'à nous reposer pour être en forme pour le lendemain qui promettait d'être physique (et chaud..).

 

Je vous invite à voir la première partie des photos d'Angkor.